La troisième réforme des entreprises : Votation le 14.02.2017

Au niveau fiscal interne suisse, c'est LA grande échéance de l'année 2017.
Le 14.02.2017, le peuple suisse dira s'il accepte - ou non - le projet validé par le Parlement.

Cette réforme fiscale est nécessaire pour la place économique suisse afin qu'elle maintienne son attractivité tout en étant conforme aux exigences internationales, notamment de l'OCDE.

 

Toutes les entreprises seront dorénavant traitées de la même manière, laissant également la possibilité à chaque canton d'utiliser les outils fiscaux qu'ils désirent.

 

Le canton du Valais a récemment mis en consultation sa propre réforme, visant, entre autres, à maintenir son taux d'imposition de 12.66% jusqu'à CHF 150'000.-- et de réduire à 15.61% le taux pour la part plus élevée du bénéfice imposable.

 

L'enjeu est de taille et il convient de soutenir fortement cette réforme qui supprimera l'insécurité actuelle, qui sera en accord avec les exigences internationales et qui permettra à la Suisse de garder ses emplois et son attractivité!